LDC : La solution de Tapie pour avoir le respect des arbitres

AFP

Une semaine après l’humiliation subie par le PSG à Barcelone en huitième de finale retour de la Ligue des Champions, l’arbitrage de la rencontre continue de faire parler. Interrogé à ce sujet dans les colonnes de L’Equipe ce mercredi, l’ancien président de l’OM Bernard Tapie estime que l’arbitre Deniz Aytekin a sans doute sifflé un peu plus en faveur des barcelonais mais pas volontairement.

« Il n’y a aucun doute que l’arbitre a commis une erreur et il n’y a aucun doute non plus qu’il l’a commise inconsciemment. Un match acheté ? J’en ai toujours entendu parler. C’est du baratin. J’ai perdu une finale contre l’Étoile Rouge Belgrade. Si on pouvait remporter la Coupe d’Europe en usant de ces moyens, ça se saurait et l’Étoile Rouge n’aurait pas gagné », a confié celui qui a remporté la Ligue des Champions avec l’OM en 1993.

Pour Tapie, la raison d’un arbitrage favorable pour le Barça est ailleurs : « Les arbitres sont des hommes, passionnés de foot comme vous et moi, souvent depuis des dizaines d’années. Ils se sont nourris par admiration des exploits de certains joueurs et de certains clubs. Tu es allemand, tu arbitres PSG – Barcelone. Eh bien le PSG, tu n’en as rien à faire. Rien. Le club qui t’a fait rêver, c’est le Barça, pas Paris. Quand Cavani est bousculé dans la surface de réparation, ça ne finit pas pareil que si c’est Messi. Regardez lorsque le PSG bat Nancy (1-0, le 4 mars). Sur un penalty inexistant. Les dirigeants du PSG doivent se rendre compte de ça ou arrêter le football parce que le football fonctionnera toujours comme ça » , a-t-il expliqué. En clair, le club de la capitale doit apprendre à se faire respecter sur la scène européenne comme en Ligue 1. Et pour cela, Tapie a une idée.

Pour lui, l’arrivée d’un grand nom du football au sein des dirigeants est indispensable.  C’est ce qu’il avait fait en nommant Franz Beckenbauer en 1990 : « C’était incroyable. Les arbitres lui demandaient des autographes sur le ballon du match. On a bénéficié de son incroyable notoriété. Le PSG a besoin d’un très, très grand manager dont le nom signifie quelque chose. Il a suffisamment d’argent pour se le payer. Kluivert, il faut arrêter. Il vous a fait rêver ? Pas moi. Kluivert, il ne m’a rien fait. Mais enfin… Dans le très haut niveau, il y a des mecs fabuleux » , a conseillé l’ancien boss de l’OM.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *