Benzema évoque sa longue absence en Bleu

Icon Sport

Invité de l’émission Team Duga sur RMC ce jeudi, Karim Benzema est revenu sur sa longue absence en Equipe de France. Pour rappel, l’attaquant du Real Madrid n’a plus été appelé par Didier Deschamps depuis un an et demi. Une mise à l’écart qu’il ne comprend pas et qu’il vit très mal :

« C’est dur. Surtout lorsqu’on joue dans un grand club comme Madrid. Il n’y a que des internationaux. C’est dur aussi parce que j’aime le foot, les gros matchs et on sait que l’équipe nationale, c’est des matchs de très haut niveau. Chaque fois que j’ai pu venir jouer en équipe de France, c’était une fierté. Donc quand je ne suis pas dans la liste, je suis déçu. Par rapport à ce que je fais à Madrid depuis maintenant huit ans, je pense que j’ai prouvé que j’avais encore des années devant moi en équipe de France. Ça fait un an et demi que je n’y suis plus. Je le vis mal. Certains disent que je n’aime pas l’équipe de France. Si c’était le cas, je l’aurais dit directement au sélectionneur parce que je suis un grand garçon. Mais aujourd’hui, je trouve ça injuste parce que je n’ai pas d’explication. Je suis un homme et j’aimerais avoir des explications, qu’on m’explique pourquoi on ne me sélectionne pas. Je vais garder dans ma tête que si on ne me sélectionne pas pour l’instant, c’est pour le foot, c’est qu’il y a des joueurs qui sont meilleurs que moi », a déclaré Benzema cet après-midi avant d’ajouter qu’il aimerait bien avoir une discussion avec Deschamps pour comprendre cette situation :

« Ce que j’aimerais, c’est avoir au moins une discussion avec le sélectionneur, qu’il me dise ce qu’il pense. Il faut que je sache. La dernière fois que j’ai eu le sélectionneur au téléphone, c’était bien avant l’Euro. Il m’a dit : « Karim, je vais te dire quelque chose qui ne va pas te faire plaisir, je ne te sélectionne pas. » Sur le moment, comme j’étais très déçu, je n’avais pas besoin d’explications. Depuis, on n’a plus eu de contacts. Mais aujourd’hui, avec le recul, j’aimerais bien qu’il m’explique pourquoi il ne m’a pas sélectionné et pourquoi ça dure. Je me pose cette question tous les jours. J’aimerais aussi que Le Graët me donne quelques explications. Il faut être clair. Si c’est sportif, c’est sportif. Si c’est autre chose, c’est autre chose. Mais il faut me dire ça clairement ».

Ce qui est certain, c’est que l’avant-centre du Real n’a pas fait une croix sur le maillot bleu et croit toujours en son retour : « Bien sûr, pour l’instant, je n’ai pas mis un terme à ma carrière. Je suis jeune. Il y a encore beaucoup d’objectifs. Moi, je ne vais pas lâcher. Si des gens pensent que je vais lâcher l’équipe de France, ils se trompent. Je suis encore là et j’ai encore faim de titres ».

Enfin, Benzema a évoqué l’interview qu’il a accordé à Marca avant l’Euro où il avait déclaré que « Deschamps avait cédé sous la pression d’une partie raciste de la France ». Une déclaration qu’il assume encore aujourd’hui : « Je ne peux pas regretter ces mots-là parce que c’est vrai. C’est évident. Maintenant, si le sélectionneur a mal compris ou a mal lu, mais je ne pense pas parce qu’il parle espagnol, je n’ai jamais pensé une seconde que Didier Deschamps ou Noël Le Graët étaient racistes. En aucun cas. Mais s’il regrette mes paroles, j’aimerais qu’on s’appelle et qu’on s’explique. Comme ça il n’y a plus rien. Ça peut le toucher. Mais moi, je n’ai jamais dit que c’était un raciste ».

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *